SEARCH

SEARCH BY CITATION

Cet article examine les tendances dans les corrélats sociaux et économiques de L'utilisation des banques alimentaires dans la région du Grand Toronto au moyen d'entrevues annuelles auprès d'utilisateurs entre 1990 et 2000. L'analyse teste la thèse selon laquelle les incidences des réductions des allocations d'aide sociale et les coûts de logement contribuent à la vulnérabilitééconomique des families et des ménages déjà marginalisés. L'auteur a eu recours à la statistique descriptive et à la modélisation de régression à plusieurs variables pour évaluer les changements dans les revenus après coûts d'habitation disponibles auprès des utilisateurs de banques alimentaires avant (1990–1995) et apres (1996–2000) les compressions d'aide sociale en Ontario. Les résultats confirment L'importance des réductions des taux des prestations d'aide sociale et les problemes de logement abordable comme étant des facteurs qui contribuent au déclin des revenus après coûts d'habitation disponibles auprès de ces utilisateurs.

The following paper examines trends in the social and economic correlates of food bank usage in the Greater Toronto Area through annual interviews with food bank users between 1990–2000. The analysis tests the thesis that the effects of social assistance rate reductions and housing costs contributed to the economic vulnerability of these already marginalized families and households. Descriptive statistics and multivariate regression modelling were used to assess changes in post-shelter income available to food bank users prior to (1990–1995) and following Ontario social assistance cuts (1996–2000). The results confirm the importance of social assistance rate reductions and housing affordability problems as factors contributing to the decline in post-shelter income available to food bank users.