SEARCH

SEARCH BY CITATION

This paper examines the question of how first-generation Muslim women in Canada respond to and interpret dominant representations of themselves. The goal is to consider the positionalities of these women, pointing out the importance of their interpretive capabilities. It discusses the displacement that they experience as being due in part to stereotypes which situate them as “Other,” the dynamics of their own communities and their own beliefs.

Cet article examine comment les femmes musulmanes de première génération au Canada répondent aux représentations qui leur sont données d'elles-mêmes et comment elles les interprètent. Il s'agit de rendre compte des positions prises par ces femmes et de comprendre comment, dans la parole et l'action, elles opèrent un déplacement non seulement par rapport aux stéréotypes qui les situent comme l'Autre, mais aussi par rapport à leurs groupes d'appartenance ainsi qu'à leurs propres croyances.