SEARCH

SEARCH BY CITATION

Nous passons en revue la politique intégrée de gestion des ressources de l'Alberta pour mettre en lumière la compétence du gouvernement provincial pour refaçonner de manière discursive la relation entre un développement des ressources naturelles et une protection de l'environnement pour conserver sa légitimité tout en évitant une restructuration institutionnelle. Cette étude montre que la « modernisation écologique » consiste en deux volets indépendents qui ne conduisent pas nécessairement au même résultat final. Alors que des cas de réforme écologique peuvent exister, la « modernisation ecologique » decrit aussi un discours dominant qui peut faire dévier la critique en étant suffisamment ambigu pour que des écarts entre une politique énoncée et une mise en application soient difficiles à tracer.

We review Alberta's integrated resource management policy to highlight the provincial government's ability to discursively reframe the relationship between natural resource development and environmental protection to maintain legitimacy while avoiding institutional restructuring. This study indicates that Ecological Modernization consists of two independent features that do not necessarily lead to the same end point. While instances of ecological reform may exist, Ecological Modernization also describes a dominant discourse that can deflect criticism, while at the same time is sufficiently ambiguous that gaps between stated policy and implementation are difficult to trace.