SEARCH

SEARCH BY CITATION

Les auteurs de cet article décrivent les caractéristiques sociales de la pauvreté en utilisant des données d'interviews téléphoniques effectuées en 2002 au moyen d'un échantillon aléatoire d'adultes sélectionnéà partir de huit voisinages à Toronto et Edmonton, enrichi par des données d'interviews. Une régression logistique multivariée a été utilisée afin de prédire l'attribution des caractéristiques structurelles, individualistes, intergénérationnelles et fatalistes à la pauvreté, en se servant de variables démographiques et de la variable exposition à la pauvreté. Les participants étaient plus susceptibles d'expliquer la pauvreté par des causes structurelles et moins susceptibles de favoriser une explication individualiste. Le revenu a été associé négativement à des déterminants individualistes, fatalistes et à une des causes structurelles, et lié positivement au facteur intergénérationnel.

This paper describes public attributions for poverty using data from telephone interviews conducted in 2002 with a random sample of adults from eight neighbourhoods in Toronto and Edmonton, supplemented with interview data. Multivariate logistic regression was used to predict support for structural, individualistic, intergenerational and fatalistic attributions for poverty by demographic and exposure-to-poverty variables. Participants were most likely to attribute poverty to structural causes and least likely to favour individualistic attributions. Income was negatively associated with individualistic, fatalistic and one of the structural attributions, and positively related to the intergenerational attribution.