SEARCH

SEARCH BY CITATION

La collecte d'information du recensement sur la pluriactivité agricole ou sur l' « agriculture à temps partiel », comme on l'appelait au début, a commencé aussi tôt que dans les années trente aux États-Unis et dans les années quarante au Canada. Depuis, les chercheurs ne se sont pas contentés de rapporter les statistiques descriptives de base, ils ont effectué des enquêtes détaillées des diverses sources non agricoles sur le revenu familial global, sur les types d'emplois à l'exterieur de la ferme et sur les motivations sous-jacentes. Quoique l'intérêt pour le sujet ait quelque peu diminué, une analyse plus approfondie des ménages pluriactifs est justifiée, particulièrement à la lumière de la restructuration et du dépeuplement ruraux et de la « crise agricole ». Les spécialistes en sciences humaines ont suivi des pistes divergentes sur la nature de la pluriactivité; cependant, plusieurs de ces travaux sont liés aux concepts des collectivités rurales durables (CRD), comme les stratégies adaptatives, la diversification et la résilience. Dans cet article, l'auteur explore l'utilité de l'analyse des CRD pour interpréter la présence, la persistance, les formes et fonctions variées de pluriactivité dans les ménages agricoles canadiens.

The collection of census information about pluriactivity or “part-time farming,” as it was initially termed, began as early as the 1930s in the United States and the 1940s in Canada. Researchers have since moved beyond reporting basic descriptive statistics to detailed investigations of the various non-farm sources of total family income, types of off-farm employment, and underlying motivations. Although interest in the topic has waned somewhat, further analysis of pluriactive households is warranted, particularly in light of rural restructuring, farm depopulation, and the “farm crisis.” Social scientists have pursued divergent lines of inquiry into the nature of pluriactivity; however, much of this work is related to Sustainable Rural Livelihoods (SRL) concepts such as adaptive strategies, diversification and resilience. This paper explores the utility of SRL analysis for interpreting the presence, persistence, and varied forms and functions of pluriactivity among Canadian farm households.