SEARCH

SEARCH BY CITATION

l'auteure de cet article étudie les jeux de pouvoir dans un club d'ef-feuilleuses. En établissant des parallelès avec l'industrie des services, elle explore les stratégies que les travailleurs des clubs d'effeuilleuses utilisent afin d'augmenter leur autonomie au travail et d'accroitre les ressources qu'ils mobilisent pour favoriser des actes de résistance. l'économie informelle des faveurs” (Bruckert, 2002) qui se crée au sein des communications entre les travailleurs et de leurs activités de coopération sert àétablir un environnement de travail plus soutenant et à diminuer les incertitudes inhérentes à leur emploi.

This paper examines the interplay of power relations in the strip club. Through drawing parallels with the service industry, it explores the strategies strip club workers engage in to enhance their autonomy on the job and the resources they use to facilitate acts of resistance. The “informal economy of favours” (Bruckert, 2002) that develops, through interconnections between and co-operative activities engaged in by workers, serves to create a more supportive work environment and to decrease the inherent uncertainties of the job.