SEARCH

SEARCH BY CITATION

Utilisant l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), sondage longitudinal nationalement représentatif, l'auteur examine l'argument voulant que les résultats éducationnels inférieurs de diverses minorités visibles et d'immigrants seraient attribués à leurs désavantages socioéconomiques, tandis que les résultats supérieurs des autres minorités visibles auraient pour cause leur soutien culturel. Les analyses rapportent des inégalités non négligeables dans le parcours pédagogique des Premières nations, des minorités visibles et des immigrants. Cependant, ni leur emplacement structurel ni leurs attributs culturels (ni les deux ensemble) n'expliquent entièrement les différences de leur parcours pédagogique ni ne peuvent être réduits à un simple modèle dans lequel les désavantages structurels détermineraient les résultats inférieurs et les facteurs culturels les supérieurs.

Using the nationally representative longitudinal Youth in Transition Survey, this paper examines the argument that inferior educational outcomes of various visible minorities and immigrants can be attributed to their socio-economic disadvantages, while superior outcomes of other visible minorities is due to their cultural supports. The analyses document sizeable inequalities in educational pathways of First Nations, visible minorities, and immigrants. However, neither structural location nor cultural attributes (nor both in conjunction) totally account for differences in their educational pathways nor can they be reduced to a simple pattern whereby structural disadvantages account for inferior pathways and cultural factors for superior ones.