SEARCH

SEARCH BY CITATION

Alors que le mouvement nord-américain des femmes est surtout connu pour ses efforts en vue de transformer les relations sociales entre les femmes et les hommes, ses partisanes ont également mis l'accent sur la reformulation des relations entre les femmes. Utilisant une source de données novatrice, les mémoires du mouvement social, l'auteure souligne la profondeur de la déception que les féministes s'infligent les unes aux autres. Les mémorialistes débattent des notions provenant du mouvement et du courant principal voulant que les femmes soient compétentes socialement. Cet article présente le concept d'«idéation relationnelle» pour décrire la façon dont les mémorialistes féministes analysent d'une manière critique la compréhension de la socialité des femmes tenue pour acquise et aiguisent leurs désirs d'une nouvelle éthique sociale entre elles.

While the North American women's movement is most known for its efforts to transform social relations between women and men, its adherents have also focused on remaking relations among women. Using an innovative data source, social movement memoir, this paper indicates the depth of disappointment feminists cause one another. Memoirists dispute notions found in the movement and mainstream that women are socially capable. The paper offers the concept “relational ideation” to describe the way feminist memoirists critically examine taken for granted understandings of women's sociality and amplify their desires for a new social ethic among them.