SEARCH

SEARCH BY CITATION

Selon les histoires, la sociologie de la science a été complètement remplacée par ces écoles de pensées : la sociologie de connaissance scientifique (SCS), les études sociales de la science, et l'épistémologie sociale. Au minimum, ces écoles de pensées sont considérées comme ayant réussi à dominer la sociologie de la science. Ici nous présenterons des données démontrant que les rapports au sujet de la mort de la sociologie de la science ont été fort exagérés. Comme avec chaque école de pensée, ici aussi on trouve que le terrain de recherche n`a pas resté tranquille. Mais malgré l'addition de nouveaux descripteurs, la sociologie de la science a maintenue ses caractéristiques uniques et ne se trouve pas dominer par ces autres formes.

According to legend, the sociology of science became extinct and was replaced by the sociology of scientific knowledge, social studies of science, or social epistemology. At the very least, these latter enterprises are viewed as having come to dominate the former. Here we will present quantitative evidence that reports of the death of the sociology of science have been greatly exaggerated. Like any scholarly endeavor, the field has not remained static but it has not come to be dominated by other research expressions, and despite the addition of new descriptors, it has tended to maintain its distinctiveness.