SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

This study systematically describes attitudes, attributions and anticipated consequences of mutual sexual attractions at work and maps perceptions of the situation as a function of (1) sex of individual in the couple; (2) organizational status; (3) proximity of individuals to each other, and (4) marital status. Generally findings indicated more tolerance for persons involved in sexual attractions at work if those persons were male (vs. female), of high organizational status (vs. lower organizational status), were single (vs. married). Proximity appears to have a less consistent impact on responses to the situation. Males and females reacted similarly to the situations.

Résumé

Cette étude décrit systématiquement les attitudes, les attributions et les conséquences anticipées à l'égard des attirances sexuelles réciproques au travail. L'étude analyse les perceptions de la situation selon les facteurs suivants: 1) le sexe de l'individu au sein du couple; 2) son rang au sein de l'organisation; 3) la proximité des individus l'un à l'autre; 4) le statut conjugal. En général, les résultats indiquent que les sujets avaient plus de tolérance vis à vis des personnes manifestant des attirances sexuelles réciproques au travail si ces personnes étaient des hommes (vs. des femmes), de rans plus élevé au sein de l'organisation (vs. moins élevé) et célibataires (vs. mariées). La proximité avait un effet moins uniforme en ce qui concerne les réponses aux situations. Les hommes et les femmes ont réagi de façon semblable aux situations.