SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

This study presents large sample panel data evidence on the corporate use of derivative securities. Both parametric and nonparametric methods are used to avoid mis-specification in binary-choice models. The results are weakly consistent with models rationalizing derivatives use based on the hedging of economic exposure. Using time series evidence on firms that switch their derivatives use during the sample period, the relationship between economic exposure, discretionary exposure, and derivatives use is analysed. The findings indicate that firms are either not attempting or not achieving hedges of economic exposure. The findings are consistent with the notion that firms are hedging discretionary exposure rather than economic exposure.

Résumé

L'article cherche à faire la lumiére sur l'utilisation des produits dérivés par les entreprises, à partir de l'exa-men des données obtenues d'un grand échantillon de compagnies. Le traitement statistique des données fait appel à des méthodes paramétriques et non-paramétriques afin d'éviter toute mauvaise spécification des modèles de décision binaires utilisés. Les résultats de ces tests corroborent difficilement les modèles qui justifient l'utilisation des produits dérivés par la couver-ture du risque économique. Par ailleurs, les données sérielles se rapportant aux entreprises qui ont réorienté leurs opérations sur les produits dérivés durant la pério-de d'étude, peuvent également fournir des renseigne-ments sur l'usage fait des produits dérivés, à savoir, comme instruments de couverture discrétionnaire ou comme instruments de couverture du risque économique. Il ressort de cette analyse que les entreprises ne cherchent pas, ou ne réussissent pas, à couvrir leur exposition au risque économique, mais ont plutǒt recours aux produits dérivés pour effectuer des couver-tures discrétionnaires.