Get access
Cochrane Database of Systematic Reviews

Extra-abdominal versus intra-abdominal repair of the uterine incision at caesarean section

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Donna Jacobs-Jokhan,

    Corresponding author
    1. Effective Care Research Unit, East London, South Africa
    • Donna Jacobs-Jokhan, Effective Care Research Unit, P Bag X9047, East London, 5201, South Africa. dtj29@yahoo.com.

    Search for more papers by this author
  • G Justus Hofmeyr

    1. University of the Witwatersrand, University of Fort Hare, Eastern Cape Department of Health, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, East London, Eastern Cape, South Africa
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Different techniques have been described to reduce morbidity during caesarean section. After the baby has been born by caesarean section and the placenta has been extracted, temporary removal of the uterus from the abdominal cavity (exteriorisation of the uterus) to facilitate repair of the uterine incision has been postulated as a valuable technique. This is particularly so when exposure of the incision is difficult and when there are problems with haemostasis. Several clinical trials have been done, with varying results, including substantial reduction in the rate of postoperative infection and morbidity with extra-abdominal closure of the uterine incision, and less associated peri-operative haemorrhage. Subsequent studies suggest that the method of placental removal rather than method of closure of the uterine incision influences peri-operative morbidity.

Objectives

To evaluate the effects of extra-abdominal repair of the uterine incision compared to intra-abdominal repair.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (September 2003), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, 2003, Issue 3) and PubMed (1966 to 2003). We updated the search of the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register on 12 January 2011 and added the results to the awaiting classification section.

Selection criteria

Randomised controlled trials involving a comparison of uterine exteriorisation with intra-abdominal repair of the uterine incision in women undergoing caesarean section.

Data collection and analysis

Two reviewers independently assessed the trials identified for inclusion. We compared categorical data using relative risks and 95% confidence intervals and continuous data using the weighted mean difference with 95% confidence intervals. We tested for statistical heterogeneity between trials using the I squared test. Where no significant heterogeneity (greater than 50%) existed, we pooled data using a fixed effect model. If significant heterogeneity existed, a random effects model was used.

Main results

Six studies were included, with 1294 women randomised overall, and 1221 women included in the analysis. There were no statistically significant differences between the groups in most of the outcomes identified, except for febrile morbidity and length of hospital stay. With extra-abdominal closure of the uterine incision, febrile morbidity was lower (relative risk 0.41, 95% confidence interval (CI) 0.17 to 0.97), and the hospital stay was longer (weighted mean difference 0.24 days, 95% CI 0.08 to 0.39).

Authors' conclusions

There is no evidence from this review to make definitive conclusions about which method of uterine closure offers greater advantages, if any. However, these results are based on too few and too small studies to detect differences in rare, but severe, complications.

[Note: The 12 citations in the awaiting classification section of the review may alter the conclusions of the review once assessed.]

Résumé

Suture extra-abdominale versus suture intra-abdominale de l'incision utérine lors d'une césarienne

Contexte

Différentes techniques ont été décrites pour réduire la morbidité au cours de la césarienne. Il a été suggéré qu'après la naissance du bébé par césarienne et l'extraction du placenta, le retrait temporaire de l'utérus de la cavité abdominale (extériorisation de l'utérus) pour faciliter la réparation de l'incision utérine pourrait être une technique intéressante. Cela est particulièrement vrai lorsque l'exposition de l'incision est difficile et en cas de problèmes d'hémostase. Plusieurs essais cliniques ont été réalisés et ont donné des résultats variables, notamment une réduction sensible du taux d'infection et de morbidité postopératoires avec une fermeture extra-abdominale de l'incision de l'utérus et une baisse de l'incidence de l'hémorragie péri-opératoire associée. Des études ultérieures suggèrent que la méthode de retrait du placenta plutôt que la méthode de fermeture de l'incision de l'utérus influe sur la morbidité péri-opératoire.

Objectifs

Evaluer les effets de la suture extra-abdominale de l'incision utérine comparé à la suture intra-abdominale.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (septembre  2003), le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, 2003, numéro 3) et PubMed (de 1966 à 2003). Nous avons mis à jour la recherche du registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 12 janvier 2011 et avons ajouté les résultats à la section en attente de classification.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés impliquant une comparaison de l'extériorisation de l'utérus à une réparation intra-abdominale de l'incision de l'utérus chez des femmes subissant une césarienne.

Recueil et analyse des données

Deux relecteurs ont évalué les essais retenus pour l'inclusion de manière indépendante. Nous avons comparé les données catégorielles au moyen de risques relatifs et d'intervalles de confiance à 95 % et les données continues au moyen de la différence moyenne pondérée avec des intervalles de confiance à 95 %. Nous avons testé l'hétérogénéité statistique entre les essais au moyen du test du coefficient I2. Lorsqu'il n'existait pas d'hétérogénéité significative (supérieure à 50 %), nous avons regroupé les données au moyen d'un modèle à effets fixes. En cas d'hétérogénéité significative, un modèle à effets aléatoires était utilisé.

Résultats Principaux

Six études ont été incluses, avec un total de 1 294 femmes randomisées, et 1 221 femmes ont été incluses dans l'analyse. Il n'y avait aucune différence statistiquement significative entre les groupes concernant la plupart des critères de jugement identifiés, sauf pour la morbidité fébrile et la durée d'hospitalisation. Avec une fermeture extra-abdominale de l'incision utérine, la morbidité fébrile était plus faible (risque relatif 0,41, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,17 à 0,97) et l'hospitalisation était plus longue (différence moyenne pondérée 0,24 jours, IC à 95 % 0,08 à 0,39).

Conclusions des auteurs

Cette revue ne fournit aucune preuve permettant d'établir des conclusions définitives quant à la méthode de fermeture de l'utérus offrant les meilleurs avantages. Cependant, ces résultats se fondent sur trop peu d'études et sur des études à trop petite échelle pour détecter des différences concernant les complications rares, mais graves.

[Remarque : Les 12 références dans la section en attente de classification de la revue pourraient modifier les conclusions de la revue après avoir été évaluées.]

Plain language summary

Extra-abdominal versus intra-abdominal repair of the uterine incision at caesarean section

There is not enough evidence to say if closing the cut in the womb after caesarean section is better done within the abdomen or outside.

In order to perform a caesarean section, the mother's abdomen and then the uterus need to be cut in order for the baby to be born. These cuts then need to be stitched up (sutured). It has been suggested that it might be easier to bring the uterus outside the abdomen in order to suture it and then return it to its place, rather than suturing it in position. The review of six trials found that there was not enough evidence to say if this was better for the mother or not. More research is needed.

Résumé simplifié

Suture extra-abdominale versus suture intra-abdominale de l'incision utérine lors d'une césarienne

Suture extra-abdominale versus suture intra-abdominale de l'incision utérine lors d'une césarienne

Les preuves sont insuffisantes pour déterminer s'il est préférable de réaliser la fermeture de l'incision utérine à l'intérieur ou à l'extérieur de l'abdomen.

Afin de réaliser une césarienne, l'abdomen de la mère, puis l'utérus doivent être incisés pour faire naître le bébé. Ces incisions doivent ensuite être recousues (suturées). Il a été suggéré qu'il pourrait être plus facile de sortir l'utérus de l'abdomen afin de le suturer, puis de le remettre en place, plutôt que de le suturer dans sa position normale. La revue de six essais a découvert qu'il n'existait pas suffisamment de preuves pour déterminer si cela était préférable pour la mère ou non. Des recherches supplémentaires doivent être effectuées.

Notes de traduction

Cette revue met à jour la revue Cochrane publiée précédemment sous le titre « Extériorisation utérine versus réparation intrapéritonéale lors de la césarienne » et publiée pour la première fois dans The Cochrane Library, numéro 1, 1995. Un nouveau protocole destiné à mettre à jour cette revue a été publié dans le numéro 2, 2003, à partir duquel cette revue a été développée.

Traduit par: French Cochrane Centre 25th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article

Ancillary